TOTONICAPÁN


Département de Totonicapán 

Langue maya :k'iche' 

Surface : 328 km 

Population : 418 569 habitants 

Jours de marché: mardi et dimanche 

Fête patronale: 29 septembre, fête de l'Archange Saint Michel



 

Chef-lieu du département de Totonicapán, San Miguel est situé entre la Sierra Madre et une plaine bordée de ravins couverts de forêts de pins, le climat y est frais et humide ; on la prénomme Chuimequená qui signifie « au-dessus des eaux chaudes » à cause de ses sources thermales.

 

Avant la Conquête, Totonicapân était la seconde ville des K'iche's. Les indiens mexicains, Tlaxcalas et Cholulas, qui accompagnaient les premiers Espagnols, se fixèrent dans cette ville. En 1820, les indigènes se rebellèrent contre les autorités coloniales et proclamèrent roi leur chef Atanasio Tzul. 

 

Les habitants du lieu sont agriculteurs et excellents menuisiers, ils se consacrent également à Findustrie textile (tissages de laine et de coton) et à la poterie (vaisselle de Totonicapân).



Le costume

Totonicapán est un important centre textile, Outre la production de tissus jaspés utilisés pour les jupes, su’t, serviettes et huipil tissés sur le métier mécanique, ses productions ont beaucoup influencé les communautés des hauts plateaux Pendant des années, les habitants ont conservé le costume traditionnel. 

 


Le huipil

 

La communauté utilise plusieurs modèles de huipils jaspés. Certains présentent des brochés intercalés entre des motifs jaspés, d'autres sont jaspés avec des bandes de couleurs unies. Ils sont tous fabriqués sur le métier mécanique. Ces huipils sont particulièrement longs puisqu'ils descendent jusqu'aux genoux. On les porte rentrés dans la jupe pour se protéger du froid et seule la partie visible est décorée, l'autre partie est blanche. 

 

La jupe 

 

Faite d'une grande variété de tissus jaspés, la jupe mesure environ 8 mètres auxquels on ajoute une autre pièce de tissu pour qu'elle soit à la bonne longueur. Elle est ajustée, une partie doublée à l'intérieur et l'autre partie ajustée dans la ceinture avec deux groupes de plis. 

 

La ceinture 

 

C'est traditionnellement la seule pièce tissée au métier de ceinture. Elle présente des rayures de chaîne noires et blanches sur-brodées de motifs traditionnels, géométriques ou animaliers, de différentes couleurs. 

 

Le tablier 

 

A Totonicapán les femmes utilisent cet élément du costume depuis des décennies Il consiste en une large pièce de toile jaspée. Les tabliers récents arborent de la dentelle, des biais et des petits galons. 

 

Le châle 

 

Le châle ou rebozo, tissé anciennement sur le métier de ceinture, est maintenant fabriqué sur le métier mécanique. II est fait de fibres acryliques de diverses couleurs, combinées avec des fils jaspés. Il protège aussi bien du froid que du soleil.

 



ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE

Fiche art plastique: la jupe

 

Objectifs et compétences :

• Identifier les graphismes qui forment les dessins du jaspé de la jupe de Totonicapán. 

• Tracer des bandes de couleur sans utiliser la règle.

• Identifier et utiliser les couleurs chaudes (rouge, orange, jaune). 

 

Techniques : Encre et aquarelle sur papier «mouillé» 

 

Vocabulaire spécifique : lignes verticales, couleurs vives, couleurs chaudes, jaspé, tirets, points.

 

Temps : 45 minutes. 

 

Matériel : 

- papier dessin 

- pinceaux de différentes grosseurs 

- récipient avec de l'eau 

- encres, aquarelles dans les couleurs de la jupe. 

 

Évaluation :

Comparer les résultats avec le dessin du jaspé, l'utilisation et la combinaison des couleurs chaudes.

• Observer la maîtrise du geste dans le tracé des lignes horizontales « à main levée »

• Apprécier la répartition et la réalisation des motifs du jaspé.

 

ACTIVITÉ :

Reproduire les dessins du jaspé de la jupe

• Observer et décrire les dessins du jaspé. Simuler les effets de diffusion des motifs en faisant des points, des tirets, des lignes, etc. 

• Humecter les feuilles de papier à dessin avec un pinceau et de l'eau. 

• Peindre des lignes horizontales plus ou moins larges. L'humidité du papier fait diffuser les couleurs pour donner une impression de jaspé. 

• Avec un pinceau fin et de l'encre noire, tracer les motifs 

 

Prolongements :

• Tracer les bandes de couleur avec des feutres ou des crayons et reporter les tracés noirs en pratiquant des lignes de petits gribouillis au stylo bille qui renforcent l'idée du jaspé (voir photo).

 

Fiche art plastique : les pompons du châle 

 

Objectifs et compétences : 

• Apprendre la technique pour fabriquer les pompons. 

• Exercer la coordination manuelle. 

 

Technique : Fabrication de pompons. 

 

Vocabulaire spécifique pompon, brin de laine, doubler, lier, la moitié. 

 

Temps : 30 minutes 

 

Matériel : 

- laine de différentes couleurs et grosseurs. 

- ciseaux 

 

Évaluation :

Apprécier 

• la coordination des mouvements des deux mains 

• l'aspect du pompon (les brins de laine sont de la même longueur).

 

ACTIVITÉ :

Fabriquer un pompon 

• Choisir la laine en fonction des envies de l'élève. 

• Entourer la laine de nombreuses fois autour de la main. 

• Couper les fils à une extrémité et attacher au milieu avec un fil suffisamment long qui permette ensuite d'accrocher le pompon

• Doubler les brins de laine et les serrer fortement en formant un gland. 

 

Prolongements :

• Utiliser les pompons de différentes façons: pour finaliser des rideaux ou un sac ou comme porte-clé.